Domaine thématique-Politique de l'enfance et de la jeunesse

Colloque international – Pour mieux protéger les enfants en Suisse : interdire les châtiments corporels ?

Jeudi 3 et vendredi 4 mai 2018
Hôpital de l'Île (Inselspital), Berne

En Suisse aujourd’hui, la question du bien-fondé du recours au châtiment corporel dans l’éducation des enfants se pose de manière récurrente. Cette pratique est-elle utile, nécessaire et/ou efficace pour une éducation optimale des enfants en Suisse ou faut-il l’interdire ?

De nombreuses études internationales démontrent l’inefficacité, voire les effets éducatifs, psychologiques et sociaux préjudiciables et contreproductifs des châtiments corporels. De plus, 32 pays européens prévoient déjà une interdiction explicite de tout usage du châtiment corporel et d’autres formes de traitement dégradant, à la fois physique et psychologique. En Suisse, la question de la nécessité d’une interdiction des châtiments corporels divise les opinions. Le colloque se concentrera dans un premier temps sur les bases légales internationales et nationales et examinera les effets des châtiments corporels sur le développement et la santé des enfants en Suisse. Ensuite, les mesures pour réduire les approches éducatives négatives et violentes seront identifiées puis les différentes attitudes des professionnel-le-s par rapport à l’utilisation du châtiment corporel seront présentées de façon critique.

L’événement est organisé par le Centre interfacultaire en droits de l’enfant de l’Université de Genève (qui est responsable au CSDH pour le domaine Politique de l’enfance et de la jeunesse) en collaboration avec l’Institut international des droits de l’enfant ainsi que plusieurs autres partenaires.

Le colloque est destiné aux personnes issues du monde politique, aux professionnel-le-s des domaines du droit, de la médiation familiale, de la psychologie, de l’enseignement, de la sociologie ou encore de la médecine, aux employé-e-s de l’administration publique dans les domaines de protection de l’enfance, aux travailleuses et travailleurs sociaux, aux journalistes ainsi qu’aux étudiant-e-s en fin de cursus et aux doctorant-e-s.

Langues : l'événement se déroulera, selon les intervenant-e-s, en français, allemand et anglais, avec traduction simultanée vers les trois langues.

Lieu : Hôpital de l'Île (Inselspital), Berne

03.05.2018